Présentation sur Star Office 5.0

Star Office est un traitement de texte originaire de la compagnie allemande Star Division, la suite bureautique offre un traitement de texte, un tableur électronique, un éditeur de pages HTML, un programme d’accès à une base de données et j’en passe.

À noter que cet article date de 1999, il est complètement désuet ! Aujourd’hui, OpenOffice.org remplace complètement Star Office. Cet article est que pour mon archive personelle. — Mathieu, 2006

Installation

Quelques pré-requis pour Star Office, le plus important est glibc 2.0.7 (aussi connu comme étant libc6). Pour vérifier quelle version de glibc vous avez, faites "ls -l /lib/libc*". Avez Redhat 5.1+ ou Debian 2.0, tout devrait fonctionner, sinon, le code source est disponible sur le site ftp de alpha.gnu.org et aussi dans le tar de Star Division, mais je ferais pas confiance au script shell à cause du grand nombre de problèmes qui ont été rapportés. J’expliquerai pas l’installation de libc, car c’est mieux couvert par la documentation qui est inclue avec son code source.

Le moyen le plus simple de se procurer Star Office est par l’intermédiaire de leur site web, car le programme demande à deux reprises un numéro de série qui est donné en échange de nos informations personnelles.

Star Office s’installe en mode usager ou en mode super-utilisateur (root). L’avantage de l’installer en tant que root est que le programme est disponible à tout les usagers (de la machine ou du réseau), mais l’avantage de l’installer en tant qu’usager est que le programme est installé dans /home et c’est pas nécessaire de le re-installer si jamais vous formattez et que votre /home est sur une partition indépendante. L’installation multi-usager n’est pas vraiment plus compliquée, mais je vous suggère de lire le PDF inclu avec la documentation juste au cas ou. Dans ce texte, je ferais allusion à l’installation mono-usager.

Enfin, l’installation [mode mono-usager] : Toutes les opérations doivent etre faites avec l’usager qui va utiliser Star Office. Décompacter l’archive tar avec la commande tar xfv so50_xx.tar et partir l’installeur : cd so50/office50_inst/, puis ./setup. À partir de là, c’est une installation comme les "install wizard" de Ms Windows et juste quelques questions évidentes sont demandées. Pour cette présentation, je crois que l’installeur est très bien fait et amoins de rentrer dans les détails pas intéressant, je crois que l’on peut passer par dessus les détails.

Exécution et localités des différents fichiers

Pour exécuter Star Office, partez un xterm et entrez la commande ~/Office50/bin/soffice. Je suggère de rajouter l’alias en ajoutant la ligne alias soffice50=`~/Office50/bin/soffice` dans ~/.bashrc ou sinon de créer un raccourci à partir de votre window-manager.

La structure de Star Office est assez complexe parce que les programmeurs ont décidé d’ignorer les modules existants de développement pour Linux et de créer leur propres librairies, sans oublier que tout est installé dans le répertoire de l’usager. Le seul répertoire important à connaitre est ~/Office50/explorer/WorkFolder, c’est là où Star Office place par défaut tout les fichiers sauvegardés et ça peut etre changé, on le verra rapidement plus tard.

Bref survol de l’utilisation et configuration du logiciel

L’interface est de type WYSIWYG (what you see is what you get) et ressemble énormément à Microsoft Office. Je couvrirais donc les différences que l’on retrouve sur l’aspect de l’interface dans Star Office Word et Spreadsheet

La configuration

- Spécifier un dictionnaire

Dans le menu "Tools (Outils) -> Options -> Général" est la section "Linguistique" qui permet la configuration du dictionnaire. On y retrouve le choix de langue par défaut et les préférences du correcteur. Par exemple, on peut demander au programme de corriger dans toutes les langues simultanément, d’ignorer les mots en majuscules et de faire l’hyphenation (fixme !!) automatiquement.

- Les thèmes (look & feel)

La section "Vue" du menu ci-haut offre la possibilité de changer l’interface du programme, avec le meme principe d’un thème, sans changer le comportement du programme. Celui par défaut est une immitation de Win32 (Windows 95/Nt), mais il y a aussi le choix de OS/2, Macintosh et X-Windows. Personnellement je préfère l’interface du Mac, ça me permet d’oublier Windows et le thème à la X-Windows à plus l’air d’une parodie des premiers window-managers (avec des couleurs rose et gris). Un aspect qui est drole à propos des thèmes, c’est qu’ils affectent meme le fureteur web (les boutons, dialogues, etc).

L’utilisation

- La navigation dans le programme

Utilise un principe comme Windows 98, quand Microsoft a décidé de faire d’intégrer IE dans Explorer (le window-manager de windows). Chaque document, qu’il soit un document ou un site web est rajouté à la barre de navigation et le programme change pas vraiment d’apparence à travers les différents modes. L’implantation est discrète

Avantages et inconvénients

Avantages

- Facilité d’installation (juste 1 fichier à transférer), bonne documentation.
- Interface graphique très proche de Microsoft Office, alors pas trop de dépaysement pour ceux qui veulent pas avoir à lire les documents.
- Dans ses limites, très configurable. L’implantation de thèmes est intéressant.
- La compatibilité à Ms Word et Excel 95/97 est très bonne, mais avec certaines limites.
- Offre en option à l’installation une compatibilité avec KDE ou CDE.

Inconvénients

- Très "bloatware", prends beaucoup de ressources systèmes, lent par moments. Toutes les librairies sont statiques (intégrées au programme).
- Certaines options peuvent pas etre enlevées, comme la barre de taches au bas de la fenetre, avec le bouton qui imite Explorer de Windows.
- La compatibilité avec les documents WORD 95/97 se limite assez vite avec la complexité d’un document. Des bugs mineurs sont rapportés, comme l’oublie de détection d’une coupure de page (page break).
- Un document Word qui a été "quick-saved" doit etre réparé manuellement et il n’est pas assuré d’etre reconnu par Star Office.

Ressources/références

- Star Division (www.stardivision.com)
- Le PDF inclu avec l’archive tar : ./so50/so50_doc/SETUP.PDF
- Xpdf (http://www.foolabs.com/xpdf/) pour pouvoir lire le PDF :)
- Article paru sur slashdot.org portant sur les (mauvaises) expériences qu’un technicien a eu en esayant de faire changer son bureau de Word 6 à Star Office + Linux (http://users.smileys.net/~leonb/StarOffice-wars.html)

Last modified : Tue Jan 12 22:21:17 EST 1999

Français